Skip to main content
Pub Top

Crise entre la Fecafoot et le ministère des Sports: L’étau s’est-il resserrer autour d'Eto’o ?

Non, la crise entre la Fecafoot et le ministère des Sports n’est pas prête de connaître son dénouement. Et vu la tournure des évènements, l’on est en droit de penser que les manettes sont petit à petit en train d’échapper à Samuel Eto’o et son équipe.

C’est le cas d’autant plus que l’instance du football camerounais dit avoir été victime d’incidents graves. Dans une note qu’elle a publiée ce lundi, la Fecafoot, à la suite des évènements qui ont eu lieu à l’hôtel des joueurs dimanche, et la problématique des maillots ce lundi matin, a décidé de prendre acte de la situation et d’informer l’opinion. Rappelant les faits, la fédération a fait noter :

«au cours d’une réunion en date du 2 juin 2024, l’encadreur-sélectionneur Monsieur Marc Brys a décidé de remanier l’Encadrement Administratif et Technique nommé par le Comité Exécutif, seul compétent en l’espèce». Le communiqué évoque également des actes d’intimidations dont ont été victimes les membres de l’encadrement de la sélection nationale (nommés par la fédération) et le personnel de la Fecafoot de la part des Forces de Maintien de l’ordre, mobilisées massivement.

Face à cette situation, que beaucoup pensaient réglée après la conférence de presse très médiatisée de la semaine dernière, la Fecafoot dit prendre acte de sa mise à l’écart dans les préparatifs des Lions Indomptables. «Le comité d’urgence, réuni en sa session de ce jour à 11 heures, a pris acte de l’exclusion de la Fecafoot de la préparation des rencontres devant opposer l’Equipe nationale du Cameroun à celle du Cap-Vert et de l’Angola», peut-on lire.

Devant ce qu’il considère comme un scénario organisé pour le mettre de côté, Samuel Eto’o a décidé de ne pas sortir le matériel d’entraînement de l’équipe. Présent au Hilton Hôtel hier pour prendre ses quartiers en vue du regroupement des lions indomptables, le staff de la Fecafoot a reçu une fin de non-recevoir.

Bloqué pendant plus de 10 heures dans le hall de l’hôtel et une parade à l’entrée pour l’accueil des joueurs, le groupe mené par Blaise Djounang, secrétaire général de la Fédération camerounaise de football s’en est allé. Le bus des lions pourtant déjà stationné devant l’hôtel avec à son bord tout le matériel pour les séances d’entraînement, a lui aussi fait demi-tour en direction du siège de la Fédération.

Noah Djédjé

Pin It
  • Vues : 163